Nethence Documentation Lab Webmail Your IP BBDock  


Those documents are obsolete, please use the Nethence Documentation instead.

HomeUnixWindowsOracleObsoleteHardwareDIYMechanicsScriptsConfigsPrivate

P2V Linux, migration d'une machine physique Linux en machine virtuelle
 
 
Prérequis
Il nous faudra un boot CD du linux en question pour reconfigurer la VM en mode rescue.
 
 
Préparation réseau
Préparer l'architecture réseau,
- Télécharger Ghost for Linux
- Préparer un serveur FTP contenant environ 1/3 de la taille du disque dur physique (p.ex. 22GB s'il s'agit d'un disque de 75GB)
- Sur ce serveur FTP créer un compte ayant les droits de lecture et d'écriture dans un dossier ou la racine (repérer le path)
- Arrêter la machine physique, la connecter en réseau au serveur FTP puis booter sur le CD de G4L
 
 
Création de l'image VM
Une fois le CD G4L démarrer, passer les messages d'accueil et une fois le prompt retrouvé, exécuter la commande suivante,
g4l
L'interface apparaît. Préciser l'IP du serveur FTP, le login:password, le path d'accès et le nom de l'image à créer.
N.B. le client ftp intégré à g4l arrive à la racine du partage FTP (et non le homdir du user s'il y a). Préciser ainsi le path complet si le serveur FTP en chroot pas.
 
Une fois la procédure de création de l'image G4L terminée, créer une machine virtuelle vierge dans l'ESX ayant comme disque dur virtuel une taille au moins égale à celle du disque physique de la machine originelle.
 
Enfin, booter cette nouvelle VM avec G4L (p.ex. ctrl-alt-ins pour redémarrer la VM puis IMMEDIATEMENT ESC pour arriver au menu de boot du bios virtuel. Puis ctrl-alt pour sortir de la console virtuelle, client connect le cdrom virtuel en haut de la console virtuelle) puis procéder à la restauration de l'image sur le disque.
 
 
Reconfiguration des modules
La machine est maintenant restituée mais ne démarre pas puisque l'initrd ne correspond plus.
Démarrer avec le boot CD de la distribution concernée et monter le système puis chrooter dedans.
 
Pour RHEL4, le mode rescue monte le tout dans /mnt/sysimage automatiquement. Puis,
chroot /mnt/sysimage
 
Au cas où par précausion, mettre à jour la table des symboles de modules noyau,
depmod -a
 
Pour RHEL, kudzu reconfigure le matériel,
kudzu
 
Refaire l'initrd,
cd /boot
cp -p initrd-XXXXXXXX.ELsmp initrd-XXXXXXXX.ELsmp.old
mkinitrd -v -f initrd-XXXXXXXX.ELsmp XXXXXXXX.ELsmp
 
Vérifier les noms des disques et points de montage,
vi /etc/fstab
N.B. le disque virtuel est bien présenté en SCSI (donc sda)
 
 
Reconfiguration réseau de la VM
Pour la configuration réseau - système, soit exécuter la commande suivante,
system-config-network
ou de préférence, en mode texte,
system-config-network-tui
soit éditer les fichiers suivants (il est préférable de vérifier ces derniers après de toute manière),
/etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-ethX
/etc/sysconfig/network
/etc/hosts
N.B. sysconfig/network-scripts/ifcfg-ethX : X pour le numéro de l'interface
 
Ensuite effectuer les modifications qui s'imposent sur la couche applicative s'il y a (config oracle web manager etc.)
 
 
Références
http://www.windley.com/archives/2007/08/p2v_how_to_make_a_physical_linux_box_into_a_virtual_machine.shtml
 

Last update: Jun 29, 2009